Nos tutelles


 

Rechercher




Accueil > Actualités

Courbure et Persistence.

publié le , mis à jour le

Une bande de papier tenue entre le pouce et l’index ploie vers le bas sous l’effet de la gravité. La même bande, courbée autour d’un doigt, pourra se maintenir horizontale sur plusieurs centimètres. Cet effet de renforcement par la courbure n’est pas inconnu des concepteurs d’emballage, mais il a été étudié quantitativement pour la première fois par des chercheurs du LadHYX, du LEGI, du LIPhy et de l’IUSTI.

Ces chercheurs ont montré que la longueur de persistance de la courbure, en-deçà de laquelle la feuille est effectivement rigidifiée, résulte d’une balance entre d’une part l’énergie nécessaire pour courber localement la feuille, et d’autre part l’énergie d’étirement nécessaire pour passer sans accident de l’état courbé à l’état plan.
Cette étude est de portée générale car la longueur de persistance de la courbure ne dépend finalement que des dimensions de la feuille, et pas des propriétés élastiques du matériau qui la forme. En particulier, elle pourrait être appliquée à l’explication de la forme des feuilles des graminées (blé, maïs, herbe etc).
L’étude a été publiée dans Physical Review Letters, et a bénéficié d’un entrefilet dans Le Monde.