Nos tutelles


 

Rechercher




Accueil > Équipes > Fluctuations, Régulations et Evolution des systèmes vivants > Thème de l’équipe

Irina Mihalcescu

Cycles circadiens et individualité non génétique chez les bactéries

par Alexandre Dawid - publié le

Le faible nombre de molécules impliquées dans certaines réactions biochimiques (par exemple la régulation transcriptionnelle) peut générer des fluctuations importantes dans le fonctionnement du vivant : pour des conditions externes similaires et en partant d’organismes génétiquement identiques, leur réponse à un stimulus est fluctuante dans le temps et différent d’un individu à un autre.

La problématique qui nous intéresse, est de sonder comment ce bruit stochastique est traité par les plus simples cellules capables d’une vie autonome, les bactéries.
Nous nous sommes ainsi intéressés à l’étude de réponse individuelle des bactéries pour plusieurs exemples de fonctions cellulaires :
- le cycle circadien,
- la réponse au stress et le « quorum sensing ».
Nous associons la mise au point de nouveaux outils expérimentaux pour l‘étude quantitative du vivant avec des développements théoriques et de simulation numérique.
Contact : Irina Mihalcescu
Pour en savoir plus :
Cyanobacterial clock, a stable phase oscillator with negligible intercellular coupling. Amdaoud M, Vallade M, Weiss-Schaber C, Mihalcescu I. Proc Natl Acad Sci U S A. 2007 Apr 24 ;104(17):7051-6.
Resilient circadian oscillator revealed in individual cyanobacteria. Mihalcescu I, Hsing W, Leibler S. Nature. 2004 Jul 1 ;430(6995):81-5.