Nos tutelles


 

Rechercher




Accueil > Actualités

Les Lipoprotéines sous haute pression.

publié le , mis à jour le

La composition en lipides de la lipoprotéine à basse densité (LDL) et ses caractéristiques physico-chimiques sont importantes pour le bon fonctionnement du transport de lipides dans la circulation sanguine. Pour étudier les propriétés dynamiques et structurales des particules de LDL avec une composition lipidique normale ou enrichie en triglycérides, nous avons combiné des méthodes de diffusion cohérente et incohérente de neutrons.

Les investigations ont été faites sous conditions de haute pression hydrostatique (HPH), qui représentent un outil polyvalent pour étudier le comportement physico-chimique de biomolécules en solution à l’échelle moléculaire. En combinaison avec les deux techniques neutroniques, nous avons appliqué la HPH pour examiner la forme et les degrés de liberté des mouvements possibles (à l’échelle des 15 à 100 ps) et donc la flexibilité des particules de LDL. Nous avons conclu que la HPH ne change pas le type de mouvements présents dans LDL, mais influence le pourcentage de participation aux mouvements. Contrairement à notre supposition à savoir que les particules de LDL, comme les membranes, sont très sensibles aux conditions de haute pression, nous avons trouvé que LDL supporte très bien les conditions de haute pression, alors que la composition en lipides, notamment le contenu en triglycérides des particules, impacte la dynamique moléculaire et la forme des LDL sous pression. Les résultats ont été publiés dans Scientific Reports.