Nos tutelles


 

Rechercher




Accueil > Coin des étudiants > Stages Prolongeable par une thèse. > Tous les stages.

Adhésion des cellules circulantes à la paroi des vaisseaux sanguins

publié le

Les vaisseaux sanguins sont couverts d’une fine couche déformable de polymères appelée glycocalyx qui gouverne la trajectoire des cellules circulantes sous flux. Certaines d’entre elles - cellules immunitaires, cellules souches - peuvent adhérer au glycocalyx par des interactions spécifiques avant de migrer à travers la paroi vasculaire vers un site d’inflammation. Ce processus est également piraté par les cellules cancéreuses lors de la formation de métastases. La compréhension des mécanismes biophysiques et biochimiques qui régulent l’adhésion au glycocalyx est donc essentielle et requiert des approches novatrices à la croisée de la physique de la matière molle, de la biochimie et de l’optique. Ce projet multidisciplinaire étudie le rôle des propriétés mécaniques particulières du glycocalyx dans l’initiation de l’adhésion cellulaire sous flux.

Ce stage expérimental sera l’occasion :
• d’utiliser des méthodes établies de chimie des surfaces pour construire une plateforme d’étude in vitro (modèle de glycocalyx et de cellules).
• d’utiliser des outils de microfluidique et de microscopie optique pour le tracking 3D.
• d’utiliser et/ou développer des programmes d’analyse d’image et de données
• selon le profil de l’étudiant, de contribuer à développer des routines pour modéliser les données, ou d’utiliser des cellules en culture pour tester leur comportement d’adhésion sous flux.
En complément ce stage est l’occasion de s’immerger dans un environnement interdisciplinaire impliquant des physiciens, des chimistes et des biologistes.
Profil recherché : étudiant motivé par un travail dans un environnement international (un bon niveau d’anglais est un plus) et interdisciplinaire. Un background de physique, physico-chimie ou biologie sont tous trois possibles.

Références :
1. Yago et al. J Cell Biol 2004, 166, 913-23
2. Couzon et al. Eur Biophys J 2009, 38, 1035-47
3. Richter et al. J Am Chem Soc 2007, 129, 5306-7
4. Christophis et al. Biophys J 2011, 101, 585-93

Encadrement :
Heather DAVIES, Delphine DÉBARRE & Lionel BUREAU

Contact :

Heather Davies (+33 (0)4 76 51 48 12) heather.davies@univ-grenoble-alpes.fr
crédit image : MIT news