Nos tutelles


   

   

nos reseaux sociaux


               

Rechercher




Accueil > Équipes > LAsers, Molécules et Environnement > Thématiques > Analyse de traces en phase gaz

Analyse de gaz expirés

publié le , mis à jour le

 

 

Irène VENTRILLARD
Daniele ROMANINI

 

 


L’OF-CEAS est une méthode de spectroscopie laser particulièrement bien adaptée à l’analyse du souffle. Elle permet d’effectuer des mesures non invasives, avec une très haute sensibilité et une grande sélectivité. Ce point est crucial puisque l’air expiré contient plusieurs centaines d’espèces moléculaires différentes. De plus, elle permet de réaliser des mesures en temps réel sans nécessiter de calibration régulière, son temps de réponse inférieur à la seconde permet de résoudre les différentes phases du cycle respiratoire. De plus les analyseurs sont compactes, robustes et peuvent être utilisés dans un environnement médical par des personnes non-spécialistes.
Résoudre les cycles respiratoires : Analyse du souffle à l’Hôpital Bichat Claude Bernard- Paris

La mesure des concentrations en CO et CH4 exhalés par des patients a été réalisée durant l’évaluation des capacités respiratoires effectuée avec un spiromètre (figure 1). Le temps de réponse inférieur à la seconde de l’analyseur OF-CEAS permet l’étude des différentes phases respiratoires (figure 1).


Figure 1 : (a) Capacité des poumons mesurée avec un spiromètre pendant différentes phases respiratoires (ventilation normale ou ventilation forcée).
(b) Concentrations en CO et CH4 mesurées simultanément par OF-CEAS.
[Ventrillard-Courtillot2009]

Evaluation de la qualité des greffons pulmonaires (collaboration avec TIMC-IMAG du CHU de Grenoble et de l’Hôpital Foch de Suresnes)
Nos travaux visent à définir de nouveaux marqueurs non destructifs de viabilité des greffons pulmonaires dans le but de contribuer à améliorer l’évaluation des organes avant la greffe. Grâce à une technique de prélèvement puis de reperfusion et de ventilation des poumons ex-vivo (EVLP), la mesure endogène de gazotransmitteurs peut être effectuée par OF-CEAS (fig.2). Des études préliminaires sont effectuées sur modèle porcin (CO et NO). Nous avons également franchi une étape décisive en mesurant la concentration de CO durant la phase d’EVLP sur des greffons humains qui ont été transplantés ensuite sur des patients de l’Hôpital Foch (Suresnes).


Figure 2 : Analyse en temps réel par OF-CEAS du gaz exhalé et inhalé par un cochon ventilé avec un respirateur. Effectué avec deux analyseurs OF-CEAS mis en série, comme illustré sur la figure.

 


Collaborations :
  • TIMC-IMAG (CHU de Grenoble), Dr R. Briot
  • Hôpital Foch (Suresnes), Pr E. Sage
  • AP-HP Hôpital Bichat Claude Bernard (Paris), Pr Ch. Clerici

Financement :
  • ANR "BreathDiag" 2015-2020 (ANR-15-CE18-0006-01). Portée par le LIPhy en collaboration avec les médecins de TIMC-IMAG et du CIC-IT pour le CHUGA de Grenoble, ainsi que l’entreprise AP2E.


Nos publications sur le sujet :