Nos tutelles


 

Rechercher




Accueil > Coin des étudiants > Stages Prolongeable par une thèse. > Tous les stages.

Modélisation du comportement dynamique d’un matériau biologique in vivo

publié le

Les mécanismes employés par les cellules pour façonner les êtres vivants lors de l’embryogenèse restent mystérieux. Une combinaison d’expériences de coupe laser et de modèles mécaniques nous permettra de mieux comprendre le lien entre organisation du squelette cellulaire et déformations observées.

Le développement des embryons nécessite que leurs cellules exercent des forces de façon coordonnée et orientée pour engendrer les déformations conduisant à l’acquisition d’une forme donnée. Un défi de la compréhension de ces mécanismes est de décrire les équilibres mécaniques et de caractériser le comportement du matériau biologique in vivo, ce qui implique des approches d’``ingénierie inverse’’. La nano-ablation laser constitue un outil privilégié pour ceci : en pratiquant une incision dans le cytosquelette des cellules, on modifie localement l’équilibre mécanique et on peut déduire des déformations qui s’ensuivent l’état de contraintes et les propriétés mécaniques du matériau biologique.

Dans le cadre de ce stage, l’étudiant conduira des expériences de nano-ablation permettant d’inciser le cytosquelette tout autour d’une cellule de l’embryon du ver C elegans. Il pourra observer les déformations qui s’ensuivent à différentes échelles de temps : relaxation des contraintes élastiques et déformations dues aux forces que génère le cytosquelette de la cellule. Ce comportement sera corrélé à l’organisation anisotrope du cytosquelette, qui sera observée par microscopie super-résolue avant l’ablation laser.

Contact :

Jocelyn Etienne : jocelyn.etienne@univ-grenoble-alpes.fr, LIPHY, Grenoble

Grégoire Michaux : gmichaux@univ-rennes1.fr, IGDR, Rennes

Site web :

https://www-liphy.ujf-grenoble.fr/pagesperso/etienne/c_elegans/