Nos tutelles


   

   

nos reseaux sociaux


               

Rechercher




Accueil > Présentation

Le mot du directeur

publié le , mis à jour le

Le laboratoire est une unité mixte CNRS - Université Grenoble Alpes (UMR5588), dirigée par Jean-Louis Barrat (Directeur) et Eric Lacot (Directeur Adjoint).

Le laboratoire interdisciplinaire de Physique (LIPhy) hérite de la tradition du laboratoire de physique générale de l’université de Grenoble, reconnu par le CNRS dès 1966. Depuis 2007, le laboratoire s’est largement tourné vers les interfaces de la physique avec d’autres disciplines, en particulier les sciences de la vie et les sciences de l’environnement, la mécanique ou les mathématiques appliquées. La physique est vue au LIPhy comme n’étant pas restreinte à un champ d’application particulier : elle est une méthode générale d’approche des phénomènes complexes, fondée sur des développements instrumentaux innovants, la modélisation quantitative des phénomènes, leur analyse théorique et numérique.

Les équipes de recherche du LIPhy ont développé des techniques de pointe dans les domaines de la spectroscopie haute résolution et haute sensibilité, de l’imagerie optique en milieu diffusant, des mesures de forces à micro et nano échelle. Le laboratoire a également une importante composante de physique théorique, modélisation et calcul hautes performances, en particulier dans les domaines de la physique statistique et des fluides complexes. Il est activement impliqué dans des collaborations avec les grands instruments du campus EPN (ESRF, ILL) dans le domaine de la matière complexe et des macromolécules biologiques. Il offre à la communauté locale un accès à plusieurs plateformes expérimentales (atelier de mécanique, fabrication microfluidique, microscopie confocale, microbiologie) ainsi qu’à une structure (experimentarium) dédiée à l’accueil des lycéens et collégiens.

La recherche du LiPhy est actuellement financée principalement par de nombreux contrats publics nationaux et européens (ANR, ERC, INSERM, ARC...) et par des collaborations suivies avec les agences spatiales (CNES, ESA). Le LIPhy bénéficie également du soutien deplusieurs laboratoires d’excellence (Labex) locaux ou nationaux ainsi que de la fondation nanosciences. Ses chercheurs et ingénieurs portent actuellement, avec les incubateurs Linksium et FIST, la création de plusieurs startups ou projets de transferts de technologie. Les chercheurs du laboratoire ont également des relations de recherche contractuelles avec de grandes entreprises ou PME dans les domaines de l’optique, des fluides complexes et des interfaces.

Avec une croissance forte de plus de 30% dans les dix dernières années, le laboratoire rassemble aujourd’hui une communauté interdisciplinaire et internationale comptant 70 chercheurs et enseignants chercheurs appartenant à plus de dix sections du CNRS ou du CNU, une soixantaine de doctorants et postdoctorants de formations très variées, soutenus par trente ingénieurs et techniciens (gestion administrative, instrumentation scientifique, mécanique, biologie, informatique). Le LIPhy s’affirme comme l’un des pôles de l’interdisciplinarité en physique dans la communauté scientifique et internationale. Il reste un environnement propice à l’accueil de nouvelles thématiques ou équipes, dans un esprit d’ouverture et d’évolution constante vers de nouvelles disciplines qui l’a caractérisé depuis sa création.