La composition du sang - une suspension dense de globules rouges représentant 40 à 50% de son volume - en fait un fluide complexe du point de vue de la rhéologie, qui entraîne des structures d'écoulement complexes dans le système circulatoire, en particulier à l'échelle de la microcirculation.

Malgré leur relative simplicité en comparaison avec d'autres cellules (d'un point de vue mécanique, ce sont de simples membranes remplies d'un fluide - une solution d'hémoglobine), les globules rouges ont une dynamique complexe même dans des écoulements simples du fait de leurs propriétés mécaniques, sans compter la variabilité de ces propriétés en fonction de facteurs tels que l'âge des globules ou des états pathologiques. Par ailleurs, les interactions entre globules rouges en suspension dense, qu'elles soient purement hydrodynamiques ou liées aux propriétés d'agrégation, conduisent à des structures et rhéologies complexes.

Nous abordons différentes questions liées aux mécanismes de la microcirculation par des études expérimentales aux différentes échelles, inspirées par des problématiques biologiques et médicales et en conjonction avec des approches théoriques et numériques.

 

Chargé de Recherche CNRS

 

Equipe Dynamique des Fluides Complexes et Morphogénèse

Laboratoire Interdisciplinaire de Physique

Grenoble, France

Fluides complexes, sang, globule rouge, microfluidique, rhéologie

La composition du sang - une suspension dense de globules rouges représentant 40 à 50% de son volume - en fait un fluide complexe du point de vue de la rhéologie, qui entraîne des structures d'écoulement complexes dans le système circulatoire, en particulier à l'échelle de la microcirculation.

Malgré leur relative simplicité en comparaison avec d'autres cellules (d'un point de vue mécanique, ce sont de simples membranes remplies d'un fluide - une solution d'hémoglobine), les globules rouges ont une dynamique complexe même dans des écoulements simples du fait de leurs propriétés mécaniques, sans compter la variabilité de ces propriétés en fonction de facteurs tels que l'âge des globules ou des états pathologiques. Par ailleurs, les interactions entre globules rouges en suspension dense, qu'elles soient purement hydrodynamiques ou liées aux propriétés d'agrégation, conduisent à des structures et rhéologies complexes.

Nous abordons différentes questions liées aux mécanismes de la microcirculation par des études expérimentales aux différentes échelles, inspirées par des problématiques biologiques et médicales et en conjonction avec des approches théoriques et numériques.